Le Parc National de la Lopé abrite les plus hautes densités de mammifères connues d’une forêt pluviale, notamment le record de trois éléphants par kilomètre carré dans les forêts à marantacées du nord. Ces forêts sont entourées par des savanes anciennes âgées de plus de 40 000 ans.